Week-end d’intégration DEPhy 2017

adminEvénements passés, Non classé0 Comments

Journal de bord du soldat Spielmann.

Arrêt de tram Arts et Métiers, le soleil se lève.
Une troupe d’une soixantaine de soldats prêts à en découdre se réunit devant le bus pour affronter leur destin. Certains d’entre eux, encore fatigués de la veille, ne sont certainement pas préparés pour ce week-end. Mis à part un déserteur, tous ont répondu à l’appel : étudiants de masters, de licence et de licence pro.
9h15. Au son du clairon, le convoi se met en marche vers le camping de la Taillade à Casteljaloux, lieu de tous les DEPhys.
10h45. Les troupes débarquent et s’installent dans leurs chalets avant d’êtres affectées dans différentes équipes. La couleur est annoncée, cet après-midi, nous allons nous affronter dans des jeux impitoyables pour obtenir le titre de Team du WEI…


14h00 : Début des hostilités
Pour nous chauffer, les organisateurs décident que nous nous affronterons au ballon prisonnier sous le beau soleil du Sud-Ouest ! Toutes les techniques sont utilisées sur le champ de bataille. Nous sommes alors témoins de feintes, de sauts et même d’acrobaties dignes du dernier Bambi. Les équipes perdantes reçoivent un gage et c’est finalement l’équipe blanche qui sort triomphante de cette première épreuve.
Pour la suite, DEPhy nous prépare un jeu rafraîchissant : le volley-ball version bombe à eau ! Un jeu carrément cool où le travail d’équipe est essentiel pour s’imposer ! Après les matchs et les batailles d’eau ce sont à nouveau les blancs qui raflent la victoire.
Les épreuves continuent. C’est maintenant au tour du jeu du béret, et avec 8 équipes de 6 soldats déterminés à gagner, c’est vite la folie quand un numéro est appelé ! La stratégie à adopter est simple : le plus vif et bourrin gagne ! Plusieurs équipes se sont démarquées dans cette mêlée générale.
Place ensuite à la course du « ventriglisse ». Chaque membre de l’équipe doit glisser le plus vite possible sur une bâche savonnée où, en bas d’une pente, un rafraîchissement l’y attend. Une fois que le premier réussit le run, le deuxième peut alors partir et bien-sûr, l’équipe la plus rapide l’emporte ! Autant dire que ce jeu déchaîne toutes les passions ! En effet, la plupart enchaînent les glisses quitte à se ramasser dans la boue pour certains en tentant de battre un record de vitesse. L’équipe des jaunes, forts de mercenaires endurcis, sort vainqueur de cette épreuve.
Pour conclure cet après-midi de feu, une version colorée de Hunger Games est mise en place afin de s’éclater une dernière fois avant d’aller se doucher. Tout cela pour être prêt à signer l’armistice autour d’un bon repas.
Après le réconfort des pâtes à la sauce bolognaise, tout le monde se retrouve à la salle des fêtes du camping pour s’éclater sur le dance-floor, enchaîner les verres au bière-pong ou encore marcher dans du crottin et en étaler par terre.

Après un réveil difficile, il est temps de nettoyer tout le bazar de l’intégration pour savourer un dernier repas tous ensemble. Le bon Florestan, à la manière d’un Cyril Lignac, nous gâte d’un barbecue ! Après avoir rassemblé les dernières affaires, il est temps de reprendre le bus en direction du bercail.
Ce week-end d’intégration a été un super concentré de partage, de rencontres et de FUN. BIG UP à l’équipe organisatrice de l’évènement, pour la qualité de votre travail et la bonne humeur que vous avez pu insuffler ! Grâce à vous, les promotions en sont sorties plus soudées que jamais !
Bravo à l’équipe blanche qui remporte le totem Polenta de la meilleure team du WEI.

Nous vous laissons avec une courte vidéo vous présentant le WEI 2017. Nous espérons vous voir ou vous revoir lors de notre prochaine édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *